Comment conserver le basilic ?

99

J’aime beaucoup le basilic dans les salades, je trouve que cette plante aromatique a toute sa place dans la cuisine et c’est pour cela que j’ai acheté récemment du basilic en godet pour pouvoir le planter dans mon petit jardin. 

Comment conserver le basilic à part en pleine terre ou sur le rebord d’une fenêtre, c’est autre chose, voici quelques astuces.

En fait, lorsque j’achète du basilic en branches, je le met dans un verre d’eau que je place au réfrigérateur, je change l’eau régulièrement et de cette façon les feuilles gardent toute leur saveur pendant plusieurs jours.

Le basilic est une plante robuste.

Il exite des sachets de conservation, j’ai testé pour vous et ça marche.

Il faut juste mettre que les jolies feuilles dans le sachet et le refermer hermétiquement.

J’ai aussi essayé de hacher le basilic comme je le fais pour le persil et je l’ai mis au congélateur, c’est un bon compromis

Voilà comment conserver le basilic.

10 manières de conserver son basilic coupé ?

Vous avez acheté du basilic frais coupé et vous en avez assez de jeter la moitié du paquet. Je vais donc vous donner des idées pour conserver enfin votre Basilic et le consommer plus tard, car j’avoue que lorsque j’ai écrit l’article, je ne vous ai proposé qu’une seule solution. Je vais tâcher de faire mieux aujourd’hui.

Je ne vais pas m’appesantir sur la première méthode, puisque je vous en ai déjà parlé la dernière fois, avec la technique du sachet congélation fermé hermétiquement.

  • La seconde méthode permet de conserver votre basilic quelques jours. Vous pouvez au même titre que des fleurs mettre votre basilic dans un vase ou dans une petite bouteille. Pour une meilleure conservation, vous pouvez mettre le tout au frais dans votre frigo. Vous pouvez aussi acheter un pot spécifique pour conserver les herbes fraiches.
  • 3eme méthode. Au risque de me répéter, Je veux revenir sur la congélation. Il faut congeler uniquement les feuilles. Vous pouvez retirer les tiges. Les feuilles doivent être lavées et séchées avant d’être congelées. Vous pouvez aussi ciseler vos feuilles pour une utilisation plus simple par la suite.
  • 4 eme méthode. Au moyen-age pour conserver la viande, on utilisait le salage. Sachez que ça fonctionne également avec les feuilles de basilic. Il vous suffit de mettre vos feuilles dans un pot en terre et de le recouvrir avec du sel. Je vous conseille de les rincer, lorsque vous allez les utiliser.
  • 5éme méthode. Toujours en s’inspirant du passé, sachez que vous pouvez conserver vos feuilles dans de l’huile d’olive. Il vous faudra saler vos feuilles et couvrir le tout avec de l’huile d’olive. L’avantage de ce mode de conservation est de pouvoir, en plus de conserver le basilic, avoir de l’huile d’olive infusée que vous pourrez utiliser dans vos salades.
  • 6 eme méthode : Vous pouvez également conserver les feuilles dans du vinaigre. On parle alors de saumure. Le goût du basilic change radicalement. Vous vous en servirez alors comme condiment, au même titre que des cornichons.
  • 7éme option : Séchez le basilic. Je ne vais pas vous demander de mettre votre basilic au four pour le déshydrater, car ça demande du temps et un four bien spécifique. Je vous donne une méthode simple. Il suffit d’accrocher vos tiges de basilic tête en bas. Il faut compter environ deux à 3 semaines pour obtenir du basilic sec.
  • 8 eme méthode : Pour compléter la précédente méthode, si vous avez uniquement des feuilles, il vous faudra les faire sécher sur une moustiquaire par exemple. Le truc c’est de faire circuler de l’air tout autour de la feuille. Il vous faudra patienter au moins 1 mois. Pour plus d’efficacité, vous pouvez laisser sécher vos feuilles à l’abri de la lumière
  • 9 eme option : On est cette fois plus dans la transformation. Vous pouvez faire un très bon pesto. Il vous faut du basilic, de l’huile d’olive, du parmesan et des pignons de pain. Pour la recette par contre, je ne suis pas une professionnelle de la cuisine. Je vous invite donc à rechercher sur Google pour trouver la meilleure recette de pesto.
  • 10 éme méthode : La vodka au basilic. Vous le savez toutes et tous, on peut conserver beaucoup de chose dans l’alcool. Il vous suffit de recouvrir vos feuilles avec de la vodka. Après quelques jours dans ce mélange, le goût de la plante sera décuplé. Vous pourrez en plus avoir une vodka aromatisée.

Voilà, vous n’avez cette fois plus aucune excuse pour jeter vos feuilles de basilic au compostage. Je ne vous ai pas parlé du basilic en pot, car avec un peu d’attention, vous pouvez conserver la plante pendant plusieurs mois sans aucun problème.

Dernière modification : 17 mars 2020

Comments are closed.