Discopathie dégénérative : découvrez cette maladie

793

La discopathie dégénérative touche en réalité les disques intervertébraux, qui se trouvent dans la colonne vertébrale.

Discopathie dégénérative : découvrez cette maladie

Ce sont en réalité des éléments, qui permettent aux vertèbres de rester en place. Cependant, lorsque ces disques sont mis à mal, ils peuvent alors souffrir d’une discopathie dégénérative. À quoi cette maladie est-elle due ? C’est ce que nous allons vous expliquer, dans la suite de notre article du jour.

Comprendre ce qu’est la discopathie dégénérative

La discopathie, c’est en réalité l’usure des disques. Comment ceux-ci peuvent s’user ? Lorsque l’on sollicite trop notre rachis, tout simplement. De ce fait, si vous avez l’habitude de porter des charges lourdes, ou encore de marcher souvent ou de garder la position debout pendant un certain temps, alors vous risquez de faire bouger et d’user plus rapidement les disques intervertébraux. Quels sont les symptômes de cette discopathie ?

Le symptôme récurrent, c’est bien évidemment la douleur. Mais d’autres symptômes plus graves peuvent apparaître, comme le fourmillement dans les extrémités, ou une perte de sensibilité. Quoi qu’il en soit, il est très important de consulter votre médecin, si toutefois les douleurs ne sont plus supportables. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un traitement, et même d’une opération chirurgicale, si le cas est extrême.

Dernière modification : 24 juin 2019

Comments are closed.